Témoignage 2

Avoir de l'ambition pour chaque élève !

Nous habitons à Lille dans le quartier de Fives.

Je suis membre d'ATD Quart Monde. J'ai 3 enfants l'aînée en 5ème, la seconde en 6ème SEGPA , la dernière en CE2.

 

Mon compagnon a 5 enfants l'aîné en 4ème SEGPA, deux en 6ème, un en CM1 en internat et le dernier en CE1.

 

Si nous avons choisi cet atelier c'est que nous connaissons les filières spécialisées et qu'autour de nous d'autres ont leurs enfants dans ces classes.

 

Ma fille a un handicap qui fait qu'elle a été orientée en CLIS et cette année elle est rentrée au collège en Segpa. C'est bien pour elle, elle va apprendre des choses que les autres n'apprennent pas, la cuisine, des choses pratiques pour la vie. Ma fille est contente de cela.

Ce qui est plus difficile c'est qu'ils sont à part des autres élèves, pris pour des gogolles.

 

Sa soeur aînée dans le même collège le dit : « souvent les autres se moquent de ceux qui sont en Segpa. Moi je leur pose une colle et je leur dis qu'eux aussi sont handicapés car ils ne savent pas répondre à ma question. »

 

On trouve qu'en début d'année, les instituteurs dans le primaire, et les profs dans le collège pourraient, comme ils expliquent le règlement et le fonctionnement de l'école, expliquer qui sont les élèves dans les classes spéciales. Expliquer que ce sont des enfants qui ont des difficultés.

 

Nous sommes conscient, car je l'ai vécu avec un de mes fils que des enfants sont dans ces classes parce qu'ils vivent des choses difficiles dans leur famille, mon fils a été mis en Segpa lorsqu'il y avait des difficultés dans la famille.

 

Nos enfants ont des difficultés mais comment garder de l'ambition pour eux car tous les enfants ont le droit de réussir ?

 

Je crois que si ma fille sait aujourd'hui lire, c'est que tous les soirs je passais du temps avec elle pour lui apprendre les syllabes et aussi grâce à l'ordinateur.

Depuis le début de l'année elle n'a quasiment pas de devoir à faire le soir. Ma fille a des difficultés mais si elle n'est pas poussée à apprendre elle n'apprendra pas. J'ai parfois peur qu'en Segpa avec certains professeurs elle ne soit pas assez stimulée.

 

A la réunion des parents d'élèves, j'ai rencontré un professeur super, il a demandé à ma fille ce qu'elle voulait faire plus tard, et il lui a dit « tu vas y arriver. ».

 

Nous voudrions réfléchir à la question de la formation des professeurs.

Quelle formation ont les professeurs, au delà de leur personnalité propre, pour qu'ils gardent de l'ambition pour chaque élève ?

 

Notre rapport d'activité 2014

Synthèse de la journée du 12 juin 2014

"Vivre ensemble dans un quartier qui n'oublie personne"

Notre rapport d'activité 2013

Une évaluation intermédiaire 2008-2012

Feuilletez le livre "Promenade au pays du savoir"

Le projet 2012 en images

Une concertation permanente : un dialogue entre professionnels, familles très pauvres et acteurs associatifs