Témoignage 1

Il faut toujours encourager les élèves et y croire !

Je suis maman de deux enfants, j'habite le quartier de Fives à Lille.

Je suis venue avec ATD Quart Monde. Je me sens proche de cette association qui m'a fait découvrir que je n'étais pas seule dans cette misère et qui m'a appris qu'ensemble, on peut accomplir de grandes choses pour notre avenir.

 

J'ai choisi cet atelier car aujourd'hui je vois des gens qui abandonnent leur travail parce qu'ils n'aiment pas leur métier.

Le collège est une mauvaise période d'âge et c'est à ce moment-là que tu dois choisir ton métier. Mais c'est le moment où l'on veut sortir, avoir un copain, où le dialogue avec les parents et les adultes devient difficile.

 

En 3ème au collège il y a un stage de découverte d'un métier, cela dure une semaine, il faut trouver son stage. Ce n'est pas comme ça qu'on peut choisir un métier.

Par contre au lycée, les stages de découvertes sont imposés. Mais de toute façon tu ne peux pas choisir ton avenir en deux semaines.

J'ai une copine qui après son bac ne sait toujours pas quel métier elle veut faire.

 

Ma soeur a loupé son BEP, elle devait refaire sa 2ème année mais personne ne l'a poussée, personne n'a cru en elle. Elle s'est découragée, elle a quitté l'école en octobre et personne n'est venu la rechercher. Il faut toujours encourager les élèves et y croire.

 

Quand j'ai interrogé des personnes autour de moi, plusieurs m'ont parlé des étiquettes qu'on portait sur elles : « Plus tard tu seras vendeur de drogue. » ou encore « plus tard tu seras dealer de rue. »

Trop souvent les profs encouragent ceux qui travaillent et ils ont peu d'attention à ceux qui ne travaillent pas.

 

Dans d'autres systèmes scolaire, il n'y a pas que des cours théoriques, mais plus de choses pratiques, pourquoi pas chez nous ?

 

Ma meilleure expérience de soutien dans ma scolarité a été lorsqu'il y avait un système de tutorat. Tous les élèves en petit groupe, et non pas que ceux qui avaient le plus de mal, se retrouvaient régulièrement avec un professeur-tuteur pour faire le point avec chacun et travailler sur ce qui avait été difficile.

 

Notre rapport d'activité 2014

Synthèse de la journée du 12 juin 2014

"Vivre ensemble dans un quartier qui n'oublie personne"

Notre rapport d'activité 2013

Une évaluation intermédiaire 2008-2012

Feuilletez le livre "Promenade au pays du savoir"

Le projet 2012 en images

Une concertation permanente : un dialogue entre professionnels, familles très pauvres et acteurs associatifs