La concertation permanente

Un groupe de travail entre professionnels du quartier, personnes connaissant une vie difficile à cause de la pauvreté et équipe d’ATD Quart Monde

Dans le cadre de notre action sur le quartier de Fives, ATD Quart Monde soutenu par le CNFPT Nord Pas de Calais et le Conseil Régional a mis sur pied une co-formation basée sur le croisement des savoirs et des pratiques.

 

Cette co-formation a rassemblé :

- 10 professionnels agissant sur Fives dans les champs de l'action sociale, de la protection de l'enfance, du logement, de l'éducation, de l'insertion et de la santé,

- 5 personnes issues de la pauvreté, militants Quart Monde,

- 5 acteurs de la promotion familiale, membres d'ATD Quart Monde.

 

L'objectif était d'identifier et de formuler les conditions qui permettent à tous les acteurs d'un projet de Promotion Familiale d'être partenaires ensemble – y compris les premiers concernés : les personnes en grande pauvreté.

Une vidéo (20 mn) sous forme de DVD a été éditée pour mettre en avant ce que la co-formation nous a appris sur les conditions de cet agir ensemble. Il rassemble des témoignages de quelques participants.

 

Une vidéo (5mn) est en ligne sur le site unheard voices (ceux qu'on n'entend pas)

http://www.unheard-voices.org/agir-ensemble-oui-mais-comment/?lang=fr

 

 

En janvier 2012, une équipe de travail s'est mise en place pour poursuivre ce travail de croisement entre ces professionnels de Fives, les acteurs de la promotion familiale et des fivois parmi ceux qui ont une vie difficile.

Ce groupe s'est réuni 4 fois jusqu'à l'été 2012 pour travailler sur des thèmes tels que les vacances et loisirs, le logement… Ce travail se poursuit en 2012/2013.

 

Notre rapport d'activité 2014

Synthèse de la journée du 12 juin 2014

"Vivre ensemble dans un quartier qui n'oublie personne"

Notre rapport d'activité 2013

Une évaluation intermédiaire 2008-2012

Feuilletez le livre "Promenade au pays du savoir"

Le projet 2012 en images

Une concertation permanente : un dialogue entre professionnels, familles très pauvres et acteurs associatifs